Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Restauration de la végétation sur 5 ruisseaux, affluents de la Vienne et de la Glane

Restauration de la végétation sur 5 ruisseaux, affluents de la Vienne et de la Glane

Du débardage à cheval sur le ruisseau de Valette à Nieul

Lancés en 2014, les travaux relatifs à la troisième tranche de travaux de gestion de la végétation des cours d’eau ont recommencé début juin 2015.

Pour cette année, les travaux de restauration de la végétation ont débuté sur le ruisseau de l’Oncre (communes de Cieux et Javerdat) et se poursuivront dans le courant de l’été sur le ruisseau de la Boulonnie (Brigueuil et Saint-Junien). Ces actions liées à la troisième tranche du CRE avaient débuté en 2014 avec la restauration des ruisseaux de Valette et de la Mothe, eux aussi affluents de la Glane, plus en amont.

Il s’agit principalement de retirer les embâcles les plus gênants, ceux qui bloquent les sédiments et empêchent la circulation des espèces animales qui ont besoin de remonter et descendre les cours d’eau au cours de leur cycle annuel. Quelques arbres de berge sont aussi coupés alors que la repousse a pu être favorisée à d’autres endroits.

La particularité de cette troisième tranche réside dans le fait que le débardage est effectué à l’aide de chevaux. En effet, l’entreprise Des Racines aux Branches qui a été choisie par le syndicat pour cette mission, travaille en partenariat avec M. BOUDIN spécialiste du débardage en traction animale. Ainsi,13 km de cours d’eau ont été traités exclusivement avec cette méthode depuis l’année dernière.

En parallèle, sur les secteurs où cela est nécessaire, les exploitants agricoles et les propriétaires sont rencontrés pour poser des clôtures et aménager des abreuvoirs de substitution pour le bétail. Trois projets sont en cours. Tout cela permet de protéger les berges parfois fortement dégradées par le piétinement du bétail et de préserver la qualité de l’eau au bénéfice des milieux aquatiques et du bétail lui-même.