Vous êtes dans : Accueil > La restauration des cours d'eau > Mise en oeuvre des contrats territoriaux pour les milieux aquatiques > Des Mesures Agro Environnementales Climatiques vers un dispositif des Paiements pour Services Environnementaux

Des Mesures Agro Environnementales Climatiques vers un dispositif des Paiements pour Services Environnementaux

Un pâturage raisonné permet souvent de préserver les milieux humides

Un outil permettant de mieux valoriser les efforts des agriculteurs qui s’engagent pour les espaces naturels et la ressource en eau. Ce travail part d'un constat simple sur le périmètre du syndicat où près de 50 % des zones humides sont dans les exploitations agricoles où elles sont représentées par plus de 75 % de prairies humides. Ces milieux constituent donc un enjeu fort pour la qualité et la quantité d'eau dans nos rivières, ruisseaux et petits rus ...

Depuis 2011, notre EPAGE accompagne donc de nombreux exploitants agricoles au travers la mise en œuvre des fameuses MAEc.


Une définition :

Les mesures agro-environnementales climatiques constituent un dispositif administratif et technique instauré pour favoriser la mise en place ou le maintien de pratiques agricoles bénéfiques au maintien des richesses naturelles et de la ressource en eau.

Elles ont d’abord été testées et appliquées dans les sites Natura 2000 puis à l’échelle de grands bassins versants prioritaires dans un but d’amélioration de la qualité de l’eau. Il s'agit d'engagements contractuels signés avec l’Etat pour une durée de 5 ans ; en contrepartie du respect d’un cahier des charges, les agriculteurs qui s’engagent perçoivent une aide financière annuelle.

 

Le projet 2020 :

Pour 2020, dans l'attente de la validation définitive, seuls quelques secteurs devraient rester éligibles à ces mesures.

Sous animation du syndicat, on peut noter l'amont du bassin versant de la Gorre où 4 mesures pourront être proposées :

  • création d'un couvert herbacé pérenne
  • gestion des milieux humides
  • gestion des milieux humides sans amendement
  • restauration de zones humides

 

Il pourrait également y avoir des secteurs ouverts sur le bassin de la Briance sous animation de la chambre d'agriculture de la Haute Vienne. Le secteur du bassin versant de la Roselle est fléché.

 

Des perspectives nouvelles avec l'appel à initiatives dit PSE :

L'AELB a initié un appel à initiatives pour expérimenter la mise en place de paiements pour Services Environnementaux. Il s'agit de récompenser les exploitants agricole ayant des pratiques favorables à la préservation de l'environnement au delà des obligations réglementaires.

Les attentes de l’AELB sont de comprendre les objectifs du PSE proposé, les enjeux environnementaux, le territoire avec le nombre d’exploitation visées, la nature du PSE public ou privé, les partenariats, la durée de l’étude, les coûts approximatifs.

L'EPAGE devra se positionner avant le 31 mars 2020...le comité syndical a validé cette participation.

Dans cette rubrique