Vous êtes dans : Accueil > La restauration des cours d'eau > Mise en oeuvre des contrats territoriaux pour les milieux aquatiques > Le Contrat Territorial "Vienne médiane et ses affluents"

Le Contrat Territorial "Vienne médiane et ses affluents"

Après 5 ans de travaux divers et variés suivant une programmation finement étudiée, il est temps de faire un bilan et d'envisager les suites des opérations dans la perspective de réorienter les opérations de notre nouvel EPAGE vers les nouveaux enjeux de la ressource en Eau en lien avec les changements climatiques.

Les objectifs et enjeux de ce projet de territoire se résume comme :

Un bilan en quelques chiffres

10,9 M € soit 86 % de la programmation pour :

 

Améliorer l'hydromorphologie des cours d'eau, c'est :
  • 60,5 km de cours d’eau restaurés + 30,4 km entretenus
  • 66 abreuvoirs et 35 dispositifs de franchissement pour 16 km de clôtures
  • 21 ouvrages et seuils effacés et 9 aménagés
  • 84 études seuils et étangs
Maintenir une activité agricole préservant les zones humides, c'est :
  • 584,4 ha de zones humides cartographiés et 475 points d’eau recensés (mares)
  • 9 plans de gestion réalisés pour 158 ha
  • 23,3 ha de zones humides achetées et 34,9 ha en cours
  • 110 ha de zones humides entretenus et 29 mares nouvelles
  • 28 nouveaux adhérents à la CATZH ou au RZH pour 115 ha de zones humides gérées
  • 122 agriculteurs sensibilisés pour 1.300 ha de zones humides agricoles engagés MAEc et 40 km de ripisylve
  • 121 diagnostics individuels d'Exploitation pour 9.300 ha de SAU
  • 33 accompagnements individuels et 3 journées de formations collectives
Suivre et améliorer la qualité des eaux et des milieux, c'est :
  • 55 stations de suivis « poissons »
  • 25 stations de suivis « macroinvertébrés et diatomées »
  • 50 points de suivis LPO
  • 1.604 ragondins capturés
  • 55.000 analyses micropolluants dont 15 % positives avec 64 pesticides et 54 produits médicamenteux recherchés
Informer et sensibiliser les populations aux politiques de l’Eau, c'est :
  • 87 sorties grand public
  • 154 classes scolaires avec plus de 6.000 élèves
  • 18 dépliants d’informations + 39 panneaux divers
  • 1 webdocumentaire + 1 film
  • 4 posters et magnet
Une reconnaissance locale et nationale avec :
  • 2 trophées de l’Eau de l'AELB en 2017 et 2019
  • 2 concours de prairies fleuries en 2018 et 2019 avec une remise officielle au salon de l'agriculture
  • 1 territoire labellisé « Zone Atelier Loire » pour notre université

 

Des exemples de travaux sur la ripisylve pris en charge par la collectivité sous couvert d'une déclaration d'intérêt général : de nombreux cours d'eau ont pu être restaurés.

 

 

 

 

 

Des travaux réalisés en lien avec le monde agricole pour faciliter l'accès à une eau de qualité et en quantité pour le bétail : beaucoup de projets d'aménagements d’abreuvoirs et la pose de clôtures ont pu être réalisés.

Tout le monde s’est engagé dans cette démarche puisque même les enfants des écoles ont pu participer à des replantations d’arbres notamment au bord de la Glane à Saint Gence ou de la Vienne à Saint Brice sur Vienne et Chaillac sur Vienne. Plus récemment, des élèves du lycée agricole des Vaseix ont mené une opération de recharge granulométrique et de pose de clôture sur le ruisseau qui traverse le lycée.

Des travaux de restauration de continuité écologique avec des déconstructions de seuils où l'opération du gué giraud a été le fer de lance et des aménagements :

 

Dans un contexte national voire européen, vous imaginez également que la question du franchissement piscicole et du transit sédimentaire sur les différents barrages de la Glane et de ses affluents se pose. Ces travaux sont issus d'un schéma d'aménagement de 41 ouvrages qui a été proposé, les premiers travaux ont démarré en 2014 par 5 ouvrages puis 6 autres en 2016 et 4 autres en 2018-2019 ! Ce travail a été complété en 2017 par l'effacement du Gué Giraud sur la Glane, vous pouvez suivre ce chantier sur le nouveau web-documentaire du syndicat : www.aufildelaglane.fr

En parallèle, le syndicat travaille aussi sur les interceptions de flux et l'amélioration de la qualité des eaux par l'effacement ou l'aménagement d'étangs :

En téléchargement, les bilans des comités de pilotages du nouveau contrat sur la Vienne médiane et ses affluents :

Comité de pilotage du 26 juin 2019 (zip - 15,09 Mo)

Comité de pilotage du 26 avril 2018 (zip - 8,89 Mo)

Comité de pilotage du 30 novembre 2016 (pdf - 3,69 Mo)

Comité de pilotage du 20 janvier 2016 (zip - 11,35 Mo)

Comité de pilotage du 11 mars 2015 (pdf - 1,83 Mo)

Dans cette rubrique

Quelques images des travaux sur le ruisseau des Râches

D'amont en aval, les travaux de restauration de la ripisylve ont permis de rétablir les écoulements mais il reste des travaux à effectuer sur le colmatage du lit et les apports de sédiments. La ge...

Lire la suite