Vous êtes dans : Accueil > Le syndicat > Quelles compétences ?

Quelles compétences ?

Que de compétences !

Statutairement, le Syndicat d'Aménagement du Bassin de la Vienne exerce 3 missions principales pour une meilleure protection et mise en valeur de la qualité de notre territoire :

  • restaurer puis entretenir près de 2.500 km de rivières et petits cours d’eau,
  • améliorer la sécurité des activités nautiques sur la Vienne par la création d’équipements et la mise en place d’une signalétique adaptée,
  • valoriser la rivière par des animations sportives et touristiques et mettre en place des actions d’éducation à l’environnement tournées vers les publics scolaires du territoire.

 

En lien avec ces compétences, vous pourrez découvrir au gré de votre visite sur le site un ensemble de projets :

  • La mise en œuvre de 2 contrats territoriaux pour la restauration des réseaux hydrographiques et des zones humides des bassins versant de la Vienne médiane et ses affluents, et de la Briance constitue un axe fort de la politique locale. Débuté sur la Glane, ce programme pluriannuel d’au moins 5 ans se réalise depuis 2009. Tourné vers 5 objectifs majeurs, ce contrat permet :
    • de restaurer les conditions naturelles d’écoulement des eaux (enlèvement sélectif d’embâcles, restauration de la végétation de berges, …),
    • de limiter le colmatage du lit des rivières en restaurant les berges dégradées. Cela passera notamment par la pose d’abreuvoirs pour les bovins, par une aide à la lutte contre le ragondin et une restauration de zones de fortes érosions,
    • d’améliorer la qualité piscicole des cours d’eau en restaurant le franchissement piscicole des seuils, en nettoyant les frayères et en essayant d’améliorer la gestion des bassins versants,
    • de connaître, préserver et gérer les zones humides,
    • de communiquer auprès des populations sur les politiques de l’Eau.
  • une étude sur les nombreux seuils du bassin versant de la Glane et plus récemment de l'Aixette,
  • des études sur le transport solide et sur la présence de cyanobactéries dans les cours d’eau,
  • des recensements d’habitats d’intérêts communautaires au sens des directives NATURA 2000,
  • des suivis analytiques des cours d’eau (poissons, macroinvertébrés, diatomées…),

Par ailleurs, entre 2002 et 2009, couplés à une signalétique, de très nombreux aménagements ont été réalisés sur les barrages de la Vienne pour sécuriser le franchissement des canoës. A l’image de la rivière de contournement de Saint-Victurnien, site exemplaire, ces travaux permettent aujourd’hui d’imaginer de nouveaux outils de valorisation de la Vienne. A ce jour, le Syndicat travaille sur la définition d'une voie verte sur les bords de Vienne et accompagne les communautés de communes dans la mise en œuvre d'une station des sports de pleine nature.

Enfin, autour d’animations scolaires, le Syndicat d'Aménagement du Bassin de la Vienne développe de nouveaux outils de sensibilisation : bâton de randonnée conteur, bidon de canoë parlant, bus itinérant dédié à l’éducation à l’environnement, maquettes, mares pédagogiques…