Vous êtes dans : Accueil > Les actions de valorisation et d’animation > Deux sentiers d'interprétations pour découvrir la Vienne > Parcours pédestre > Le bâton rythme notre balade

Le bâton rythme notre balade

Premier arrêt : la haie. Et quelle haie ! Des chênes monumentaux bordent le chemin. Le guide audio nous raconte l’histoire de ces arbres et nous explique l’importance de ces haies dans la nature. En effet ce sont des endroits privilégiés pour beaucoup d’oiseaux qui vont venir ici nicher et se nourrir.

Quelques mètres plus tard, on se retrouve au-dessus d’une voie ferrée. En déclenchant notre bâton audio, on se retrouve plongé en 1875, le jour de l’inauguration de cette voie reliant Limoges à Angoulême.

Au-delà de la voie ce n’est pas moins de 21 ponts construits, la création de 3 souterrains, l’édification de 5 gares et la mobilisation de centaines d’ouvriers durant ces trois longues années qui ont été nécessaires pour réaliser ce travail titanesque.

Après un passage à proximité de l’ancienne ferme de Mayéras, nous continuons notre balade en direction de la Vienne. Avant d’accéder au cours d’eau, le sentier nous amène sur une partie boisée, où de vieux châtaigniers règnent ici en maîtres des lieux. En prenant un peu de hauteur, on nous offre une vue imprenable sur le site et sur la Vienne.

 

Chutt…zone d’observation !

Ça y est, nous sommes arrivés en bord de Vienne. Une palissade en bois se dresse devant nous, et oh surprise des cris rauques nous interpellent.

En regardant de plus près, on s’aperçoit que des dizaines et des dizaines de nids sont installés dans les arbres, de l’autre côté de la rivière. Nous sommes face à une héronnière. C’est donc à un défilé de Hérons cendrés que nous assistons !

Allez, on ne les embête pas plus longtemps et on continue notre balade.

 

 

 

Attention : zone humide !

Après avoir longé la Vienne, le sentier nous amène sur une prairie humide ornée d’une multitude de couleurs durant le printemps et l’été. Un ponton en bois permet de serpenter au cœur d’une zone humide très particulière : la mégaphorbiaie.

Ce milieu naturel est caractérisé par de la végétation à grande feuille. Iris faux acore, Reines des prés se côtoient ici pour le plus grand plaisir des yeux et des senteurs.

Le Conservatoire Régional des Espaces Naturels du Limousin assure la gestion de ce site pour conserver et préserver ce patrimoine naturel remarquable.

La balade ne s’arrête pas là et pleins d’autres arrêts le long du sentier permettront à tous les curieux de nature d’apprécier ce site riche et diversifié tout au long de l’année. Dépaysement garanti dans ce petit coin de nature de la Vallée de la Vienne, à deux pas de la capitale limousine.