Réserve naturelle régionale

Dans le cadre de la mise en œuvre du contrat de restauration et d’entretien (CRE) des cours d’eau et des zones humides co signé avec l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, la Région Limousin et le Conservatoire d’Espaces Naturels du Limousin, le Syndicat d’Aménagement du Bassin de la Vienne a souhaité réfléchir à la possibilité d’inclure ce secteur de la vallée dans le réseau NATURA 2000. A ce jour, seule la Vienne amont est concernée. Devant des difficultés d’extension des sites existants, un projet de réserve naturelle régionale se prépare…

A ce titre, en 2008 et en 2009, des recensements botaniques ont été effectués pour caractériser les habitats des bords de Vienne. Le périmètre d’étude concerné se situe entre les communes d’Isle et de Saillat sur Vienne. Il est défini par le périmètre de plan de prévention des risques d’inondations (PPRI) élargi aux 4 Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) du territoire.

En 2011, ce travail se poursuit pour synthétiser l’ensemble de ces données et les compléter de données naturalistes.

Il s’agira aussi de poursuivre ce travail de recensement des habitats et des espèces remarquables sur la zone aval de la Glane selon le protocole mis en place par le Muséum Nationale d’Histoire Naturelle et en collaboration avec le Conservatoire Botanique National du Massif Central.

De plus, dans la programmation du contrat territorial, l’axe « Vienne » est envisagé, le travail de recensement effectué ici, sert désormais à définir et à appliquer des mesures de gestion adaptée au moment de la rédaction du cahier des charges. Les bases de rédaction de ce cahier des charges pourront donc être abordées.

Enfin, un nouvel objectif sera de définir la politique de maîtrise foncière à mettre en œuvre au sein du Syndicat d’Aménagement du Bassin de la Vienne pour préserver, protéger et mettre en valeur des espaces remarquables. Des parcelles de bords de Vienne sont identifiées ainsi que de belles iles du lit mineur.

Un premier périmètre a été proposé, il est donc pour l’instant provisoire mais surtout évolutif. En effet, il est possible d’ajouter des parcelles qui ne sont initialement pas incluses dans le périmètre.